Le mois de septembre s'est envolé si vite que j'ai à peine eu le temps de venir faire un tour sur la blogosphère et encore moins de donner des nouvelles ou de répondre à mes mails.

La faute à la rentrée, aux journées trop courtes, à ma reprise du travail, à l'adaptation du BB Boons chez la nounou (une adaptation plus qu'épique et épuisante moralement.  Maé a refusé de s'alimenter au biberon pendant plusieurs jours. On a tout essayé : les tétines de toutes les marques, en silicone, en caoutchouc, différents débits, du lait infantile, mon lait tiré, froid, chaud, tiède, en position assisse, couchée, debout, avec une pipette, à la cuillère... Elle ne voulait qu'une chose : les doux bras de sa maman pour se lover et têter.), la faute également à notre recherche d'un petit nid douillet à la campagne (mais ça yé ! on a trouvé notre bonheur : on emménage pour Noël), à ma liste interminable des romans de la rentrée à lire... et dix milles autres petits trucs du quotidien qui empiètent sur les minutes de temps libre...

Mais aujourd'hui, j'ai trouvé un peu de temps pour coudre une gigoteuse au BB Boons. Celle de sa naissance est devenue petite, trop petite... Alors voici sa deuxième gigoteuse, en taille 6-12 mois, toujours assortie à son tour de lit et à la déco de sa chambre.

Photo_428 Photo_447
Photo_430 Photo_426
Modèle des Intemporels pour bébé, taille 6-12 mois.

Tissu anis à pois blancs (Toto, printemps 2009), liberty Mab poivré (mon tout dernier petit bout. J'en ai plus. Désespoir...) et un drap teint par mes soins en gris anthracite (Dylon), mais qui tire plutôt vers le bleu-gris. Doublure en coton blanc à petites fleurs et polaire blanche toute douce de chez le Suédois. (J'ai coupé une couverture car je n'avais que ça sous la main et que je n'avais surtout pas envie d'attendre quelques jours de plus pour me ravitailler !). Dentelle ancienne.

Le recto et le verso sont différents. Je n'avais plus assez de tissu vert anis, ni de liberty. Au final, j'aime assez le résultat, surtout celui du verso. Dommage, c'est celui qu'on verra le moins.

Bref ! elle est parfaite pour affronter les premiers jours de l'automne et surtout très très rapide à faire (idéale pour les mamans débordées !) : environ 2 heures sans compter le "réparage" du massacre des boutonnières, qui à elles seules ont bien du me prendre 1 heure. Pas moyen de les faire ces fichues boutonnières, j'ai du bidouiller avec le point zig-zag et le résultat est plus que dégueu*****.

Tant pis pour les finitions, elle a l'air d'être adoptée quand même.

Photo_438

Photo_439

Maé, 4 mois et demi.